Misaotra              pour votre temps

Thanks                pour votre présence

Merci                   pour votre soutien

Dank                   pour le projet à réaliser à Alaotra

2016 Festival Mondial des Lémuriens - rapport (pdf)

FESTIVAL MONDIAL DES LEMURIENS (posté sur le site de l'Ambassade de Madagascar à Genève)

Satigny – Genève, 29 octobre 2016 : Manifestation à  caractère informatif, promotionnel et ludique sur les Lémuriens, présidée par Mme Herisoa Podwika Rafaralahisoa.

Soutien de l’Ambassade de Madagascar à travers sa participation à la réalisation de cette manifestation, notamment dans les décorations avec des articles artisanaux et de ventes de beignets malgaches au profit de la levée de fonds (en faveur du Bandro dans la région Alaotra…)

 

Festival Mondial des Lémuriens

"Lémuriens : patrimoine national, amis à protéger"

"Varika : harem-pirenena, namana tokony arovana"

"Lemurs : national heritage, friends must be protected"

Cet évènement vise à sensibiliser le public sur la valeur du patrimoine unique que représentent les lémuriens,
à éveiller l’amour et la fierté pour les espèces de lémuriens endémiques chez toute personne quel que soit son
âge, son sexe ou son statut social, à améliorer l’économie par tourisme et ses avantages, à promouvoir la
conservation des lémuriens, et enfin à éduquer pour la conservation de ces richesses.

2016-fml-gefamille.jpg2016-flyer_fml.jpg

 

 

94 % des lémuriens sont classés menacés d’extinction.

A Madagascar où ces primates sont un patrimoine national, les gaspillages, la chasse et les exploitations abusives sont très pratiqués malgré leurs impacts désastreux : une situation engendrée par la pauvreté et l’ignorance.

 

20 % des primates encore existant dans le monde sont présents à Madagascar. La Grande Ile ne représente pourtant que 0,4 % de la surface de la terre. « Les lémuriens de Madagascar sont composés de 5 familles, 15 genres et 105 espèces. Il faut reconnaître que nous avons encore d’importantes richesses naturelles à protéger. Parmi les pays qui disposent de plus de diversité de primates, Madagascar se trouve à la deuxième place, alors que sa surface ne représente que 7 % de la superficie du Brésil qui est à la première place avec 133 espèces. A la troisième place se trouve l’Indonésie avec 52 espèces, avec une superficie 4 fois plus grande que Madagascar », Professeur Jonah Ratsimbazafy, secrétaire général du GERP - Groupe d’Etudes et de Recherches sur les Primates de Madagascar.

 

Danger. Les lémuriens ne sont pas les seules richesses de la faune malgache. D’après le GERP, nombreuses sont les espèces qui ont déjà disparu à cause de la dégradation de l’environnement. « Les lémuriens qui ont déjà disparu pèsent tous plus de 15 kilos chacun. Il y avait même l’Archaeoindris, un lémurien qui pèse 200 kilos, plus lourd qu’un gorille. Aujourd’hui, les lémuriens qui restent pèsent au plus 8 kilos », a évoqué le représentant du GERP. Cette situation est la conséquence de la déforestation et de la chasse. Selon le spécialiste, seulement 10 % de la forêt de la Grande Ile sont actuellement intactes. Les 90 % ont donc été détruites par l’Homme.

gerp_2015_update_14-04-15.png